Typisch Mann typisch Frau das sind die gezeigten WC-Türen Mann und Frau

Homme typique, femme typique – qu’en est-il des clichés de genre ?

Les femmes aiment parler, les hommes ne savent pas écouter. De nombreux préjugés circulent qui montrent ce qui devrait être typique d’un homme et typique d’une femme. Ils fournissent de la matière pour des histoires d’amour et des comédies, mais peuvent aussi conduire à des conflits et des malentendus dans la vie réelle. Bien que la plupart des idées soient des stéréotypes obsolètes, certaines différences de comportement entre les sexes peuvent être observées. Quels sont-ils et en quoi les hommes et les femmes sont-ils vraiment différents ?

Table des matières

D’où viennent les clichés « homme typique, femme typique » ?

L’émergence d’images et de rôles de genre est un processus dynamique. Il y a quelques décennies à peine, la société tenait pour acquis que les femmes étaient presque exclusivement responsables des tâches familiales et ménagères, tandis que les hommes étaient responsables du travail et des finances. Aujourd’hui, les images de genre ont fondamentalement changé au cours du mouvement d’émancipation et d’égalité des droits, et dans le meilleur des cas, chacun a la possibilité de se développer en fonction de ses propres compétences et intérêts personnels. Néanmoins, même au 21e siècle, il existe de nombreux clichés rigides sur ce qui est considéré comme un homme typique et une femme typique. Ce qui est souvent présenté avec un clin d’œil comme une bizarrerie des hommes et des femmes manque généralement de base solide et est souvent façonné par les médias sociaux, l’environnement, la société et l’éducation.

La génétique joue-t-elle un rôle dans les différences entre les hommes et les femmes ?

Il existe de nombreuses différences génétiques. Il existe des hormones mâles et femelles, qui sont présentes en nombre différent chez les hommes et les femmes et qui peuvent influencer certaines actions. Cependant, la mesure dans laquelle ceux-ci affectent réellement le comportement spécifique au genre est controversée. Certains chercheurs pensent que les hommes sont évolutivement plus enclins à la violence et aux comportements agressifs que les femmes. D’autres réfutent cela, arguant que les mythes sur les hommes et les femmes sont fondamentalement façonnés par les environnements sociaux et culturels. Le biopsychologue Hausmann est d’avis : « Il y a des différences bien plus grandes au sein des sexes qu’entre les sexes » et avec sa déclaration souvent citée, il soutient la thèse selon laquelle la génétique ne joue aucun rôle dans la détermination de ce qui est typiquement masculin et typiquement féminin.

  Femmes dominantes - c'est ainsi que vous les inspirez pour vous

Préjugés généraux sur les hommes et les femmes

Homme typique :

  • Ils regardent le football et boivent de la bière.
  • Vous n’aimez pas parler de vos sentiments et vous ne pouvez pas non plus les montrer.
  • Ils sont instinctifs et pensent constamment au sexe.
  • Le rhume de l’homme : Lorsque vous avez un rhume, vous souffrez de manière dramatique.
  • Ils sont salissants et n’aiment pas le nettoyage.
  • Ils sont surtout intéressés par les voitures.
  • Ils font toujours pipi debout.
  • Vous ne pleurez pas.
  • Ce sont des casse-cou et aiment flirter.

Femme type :

  • Vous ne pouvez pas vous garer, encore moins conduire.
  • Elles sont plus communicatives que les hommes (parlent et écrivent plus).
  • Vous avez tendance à avoir des sautes d’humeur imprévisibles.
  • Vous ne pouvez pas gérer la technologie.
  • Ils passent beaucoup de temps dans la salle de bain.
  • Vous n’avez pas envie d’avoir des relations sexuelles.
  • Vous n’avez aucun sens de l’orientation.
  • Ils veulent être conquis.

Confirmation des préjugés : Quels clichés sont vraiment vrais ?

Le philosophe Confucius savait déjà qu’il y a une étincelle de vérité dans chaque mensonge. Alors y a-t-il des préjugés qui sont vrais et qui peuvent aider à comprendre les hommes et les femmes ?

  • Pas de cliché : les hommes veulent plus de sexe : Même si les sexes changent, certains des souhaits que les hommes font de leur partenaire reflètent encore les stéréotypes de rôle existants. Tout dépend de la libido de la femme : un homme sur trois serait heureux s’il faisait preuve d’un peu plus d’initiative et d’engagement au lit.1
  • Le fait est que les femmes aiment échanger des idées et veulent plus d’ouverture émotionnelle : Selon les résultats d’une étude menée par Institut de démoscopie Allensbach2 montrent, le cliché de la femme en manque de communication, qui aime beaucoup parler, est juste : Beaucoup aimeraient que leur partenaire leur parle davantage et en général leur révèle davantage leurs sentiments.
  • Une chose est sûre : les femmes assument le rôle principal dans la famille : Bien que les rôles de genre changent, il existe aussi des assignations de rôle classiques auxquelles les femmes ne renoncent pas, comme le montre une étude du Fondation Hans Böckler3 Ceux-ci incluent, par exemple, la famille, le ménage et les relations. Beaucoup de femmes se voient souvent dans le rôle d’un partenaire compréhensif et comme une mère qui agit comme un modèle pour les enfants. Les hommes le voient de la même manière, soit dit en passant. Le cliché est donc correct ici que les femmes assument généralement le rôle principal dans la famille.
  Comment trouver un partenaire ?

De nombreux mythes sur les hommes et les femmes sont dépassés

Mais les femmes ne se sont pas arrêtées au rôle principal dans la famille. Parce qu’ils ont élargi le modèle de rôle existant pour inclure de nombreux rôles typiquement masculins. Par exemple, la réussite professionnelle est également devenue une partie de leur propre identité de genre, comme les recherches du Fondation Bertelsmann4 découvert.

Mais ça aussi image masculine a changé. Surtout, le thème de l’émotivité a pris une place plus présente dans l’évolution des rôles de genre. La majorité d’entre eux se considèrent encore comme ayant le devoir d’assurer dès le départ l’assise financière de la famille, ce qui confirme cette cliché de l’homme attentionné. Mais en attendant, de plus en plus d’hommes veulent aussi être perçus comme des pères attentionnés qui assument également des responsabilités dans le ménage, comme le rapport des grands pères du Ministère fédéral de la famille, des personnes âgées et de la jeunesse5 indique.

Avec toute émancipation, cependant, il y a aussi des domaines dans lesquels les femmes veulent renoncer au rôle de leadership : en matière de sexe, beaucoup considèrent que c’est le devoir de l’homme de prendre l’initiative et de donner la direction. Presque une femme sur deux s’attend à ce qu’il fasse le premier pas – cela s’applique généralement aussi au flirt et à la rencontre. Donc ça peut certainement être un peu casse-cou.

Voici comment gérer les différences entre les sexes – nos conseils

Le changement des rôles de genre, ce qui est considéré comme un homme typique et une femme typique, a bien sûr aussi un effet sur l’amour. Il devient de plus en plus rare que le sexe biologique définisse qui fait quoi dans une relation. Les femmes en particulier sont de moins en moins disposées à être poussées dans des rôles et les tâches qui y sont associées. Cela peut rapidement prêter à confusion, en particulier lors de la phase d’introduction. Voici nos conseils pour faire face au changement de situation :

  • Prenez les choses en main : Qui paie les consommations, qui fait le premier pas ? Ces questions causent souvent du stress à l’avance lorsqu’on apprend à se connaître. Afin de ne pas créer de situations embarrassantes en premier lieu, vous pouvez apporter vous-même des éclaircissements avec des déclarations concrètes telles que « Le premier verre est pour moi ». Et si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à faire le premier pas : cela montre la confiance en soi et fait de vous une personne active – deux attributs qui augmentent votre attractivité.
  • Faites attention: Par exemple, les bonnes manières ne se démodent jamais en tant que règle de rendez-vous classique. Cela est particulièrement vrai pour les hommes : Quiconque est attentif et courtois devrait marquer des points avec la plupart des femmes. Et si vous vous impliquez ouvertement et sans attentes avec votre homologue, vous remarquerez certainement rapidement comment l’autre personne fonctionne.
  • Faites confiance à votre intuition : Veillez à ne pas trop laisser vos peurs et vos insécurités vous contrôler lorsqu’il s’agit d’interagir avec le sexe opposé. Il vaut mieux essayer de s’impliquer dans la situation respective d’une manière quelque peu détendue – beaucoup de choses surgissent et se résolvent spontanément.
  • aborder les choses : La conversation ouverte est l’élément le plus important dans la relation entre l’homme et la femme – que ce soit dans la phase d’apprentissage ou dans une relation. Car les schémas cassés peuvent rapidement conduire à des malentendus. Plus vous traitez ouvertement et directement les problèmes qui vous perturbent, plus les conflits peuvent être résolus ou même évités rapidement.
  C'est à ces 7 endroits qu'il réussit le mieux

Conclusion : il n’y a pas d’homme ou de femme typique

Homme typique, femme typique, une fois que l’on a intériorisé certaines croyances, il est difficile de sortir de ce « casier ». Mais il n’y a pas qu’une seule façon d’être un « vrai » homme ou une femme. Avant tout, l’amour se nourrit des contraires : il est donc bon que toutes les personnes du même sexe ne soient pas identiques et se comportent de manière fondamentalement prévisible. Chaque personne est unique et a sa propre personnalité, ses forces et ses faiblesses, quel que soit son sexe. Tenez-vous debout et laissez-vous être ouvert et impartial à l’individualité de votre homologue. Si vous abandonnez certaines attentes, vous pourrez mieux connaître le vrai caractère d’une personne.

Partagez votre amour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *